L’Union Africaine souhaite résoudre la crise en Libye

L’Union Africaine (UA) a prôné lundi la tenue, en juillet, d’une conférence internationale sur la réconciliation pour tenter de résoudre la crise en Libye, appelant à l’organisation d’élections dans ce pays maghrébin en octobre prochain.

L’assemblée de l’UA a demandé au président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, de fournir des efforts «dans le but de convoquer à Addis Abeba, en (juillet) 2019, une conférence internationale sur la réconciliation en Libye, sous les auspices de l’UA et de l’ONU», a annoncé l’UA dans un communiqué, reprenant les décisions prises lors du 32è sommet de l’UA organisé dimanche et lundi à Addis-Abeba.

L’assemblée a en outre demandé à la Commission de l’UA de prendre «toutes les mesures nécessaires», avec les Nations Unies et les autorités libyennes, «pour l’organisation d’élections présidentielles et législatives en octobre 2019».

Dans cet ordre idée, le chef de l’Etat égyptien, Abdel Fattah A-Sissi, qui est l’actuel président en exercice de l’UA, a souligné l’importance de trouver «des solutions africaines à des problèmes africains».

A signaler que l’UA a été encouragée par sa récente médiation en Centrafrique, qui a abouti à la signature d’un accord de paix mercredi dernier à Bangui.

 

Mohamed El Abdi