Italie : la coalition de droite remporte les élections en Sardaigne

Une coalition entre La Ligue (extrême droite) et le parti Forza Italia (droite) est arrivée en tête des élections régionales en Sardaigne, tandis que le Mouvement 5 Etoiles (M5S, antisystème), qui fait partie de la coalition gouvernementale à côté de La Ligue, s’est effondré lors du même scrutin.

« J’ai envoyé un message à Christian Solinas (le candidat de la coalition de droite et d’extrême droite) pour lui souhaiter bon travail », a confié lundi soir aux médias le candidat de la gauche Massimo Zedda, alors que le dépouillement se poursuivait. D’après les résultats de plus de tiers des 1 840 bureaux de vote de Sardaigne, le candidat de la coalition droite – extrême droite a recueilli 48 % des suffrages exprimés, tandis que son adversaire de gauche s’est limité à 33 % des votes. La gauche perd donc la direction de l’île.

Quant au candidat du M5S, Francesco Desogus, il n’a obtenu que 11 % des votes, d’après les mêmes résultats provisoires. Pourtant, son parti avait raflé plus de 40 % des suffrages exprimés aux élections législatives de mars 2018. Cela prouve à suffisance la perte de vitesse que connaît le M5S depuis la formation de l’actuelle coalition gouvernementale en Italie. A l’opposé, son partenaire, La Ligue, gagne du terrain.

Andreï Touabovitch

Partager