Déforestation : Oslo prive Brasilia de 30 millions d’euros de subventions

Le ministre norvégien de l’environnement et du climat, Ola Elvestuen a annoncé jeudi le gel d’une subvention de 30 millions d’euros (33 millions de dollars) destinés au Brésil à cause de la déforestation dans ce pays.

«Le Brésil a rompu l’accord avec la Norvège et l’Allemagne depuis que le pays a suspendu le conseil d’administration et le comité technique du fonds pour l’Amazonie», a précisé le ministre Elvestuen sur les colonnes du journal norvégien Dagens Naeringsliv (DN).

Chaque année, la Norvège allouait 828 millions d’euros  à ce fonds pour l’Amazonie, créé en 2008. Mais, de l’avis d’Oslo, le Brésil ne semble «plus souhaiter arrêter la déforestation».

A propos, ce phénomène a été estimé en juillet dernier, quatre fois supérieur au même mois en 2018, selon les statistiques officielles.

Cette situation est synonyme de rupture de contrat pour les donateurs du fonds, juge la Norvège. Brasilia ne peut «pas faire cela sans que la Norvège et l’Allemagne ne soient d’accord», a estimé M. Elvestuen.

Oslo varie ses décaissements annuels suivant les résultats enregistrés dans la lutte contre la déforestation, calculés par un comité technique.

D’après des calculs non encore définitifs basés sur les volumes de déforestation en 2018, le gouvernement norvégien aurait dû allouer au Brésil environ 30 millions d’euros cette année.

Andreï Touabovitch

Partager