Déforestation : H&M suspend provisoirement ses achats de cuir brésilien

Le géant du prêt-à-porter H&M a décidé de suspendre provisoirement ses achats de cuir d’origine brésilienne, l’élevage des bovins étant la cause majeure de la déforestation qui a entraîné des incendies dans ce pays d’Amérique du sud.

La marque suédoise a annoncé sa décision jeudi. « En raison d’importants incendies dans la partie brésilienne de la forêt amazonienne et des liens avec la production bovine, nous avons décidé d’interdire temporairement le cuir en provenance du Brésil », a déclaré H&M par voie de communiqué.

« L’interdiction restera en vigueur jusqu’à ce qu’il y ait des systèmes de garanties crédibles mis en place pour vérifier que le cuir ne contribue pas aux dégâts environnementaux en Amazonie », a poursuivi le groupe.

En 2019, plus de 83 000 incendies ont été enregistrés au Brésil, parmi lesquels plus de la moitié dans la forêt amazonienne. A en croire les experts, la progression de la déforestation est principalement à l’origine de ces feux, en dehors de la sécheresse.

Dans l’Amazonie brésilienne, les régions déboisées et incendiées se muent généralement en zones de pâturage, jusqu’à appauvrissement des sols. Après quoi, les troupeaux sont conduits sur d’autres territoires, mais laissent derrière eux des terres où le sol et la forêt mettront des décennies à se reconstituer.

Andreï Touabovitch

Partager