Offensive en Syrie : Washington lève les sanctions infligées à Ankara

Le président des Etats-Unis, Donald Trump a annoncé mercredi, la fin des sanctions américaines contre la Turquie, après avoir été informé par cet Etat que les forces armées turques avaient arrêté leurs opérations de combat dans le nord de la Syrie et observaient une trêve permanente.

Accusé dans son pays d’avoir «abandonné» les Kurdes en retirant l’armée américaine de Syrie, le milliardaire s’est arrogé le mérite de l’interruption de ces affrontements.

Jugeant qu’un « grand succès » avait été remporté en Syrie à la suite de l’annonce d’une trêve à la frontière avec la Turquie, le président Trump a levé mercredi les sanctions infligées à Ankara en raison de son opération militaire contre les Kurdes, indique Fox News.

Accusé par une partie des personnalités politiques américaines d’avoir « abandonné » les Kurdes en retirant son armée de Syrie, le dirigeant américain s’est vanté du bilan de sa politique étrangère dans la région à l’occasion d’un discours à Washington.

Il s’est « attribué tout le mérite » de ce cessez-le-feu, alors que c’est avant tout « l’accord conclu la veille entre Ankara et Moscou, visant à contrôler conjointement la zone frontalière dans le nord de la Syrie, qui a été crucial dans la conclusion du cessez-le-feu », estime le New York Times.

Andreï Touabovitch

Partager