Moscou expulse deux diplomates allemands

Les autorités de Moscou ont expulsé jeudi deux diplomates allemands, une semaine après le renvoi de deux de ses diplomates à Berlin qui reproche au gouvernement russe son manque de collaboration dans l’enquête sur l’assassinat d’un combattant séparatiste tchétchène dans la capitale allemande.
Les deux diplomates allemands frappés par cette mesure d’expulsion disposent désormais d’un délai de sept jours pour quitter le territoire de la Russie.
Moscou avait d’ores et déjà prévenu Berlin qu’elle allait agir de la sorte, suite à la décision prise le mercredi 4 décembre dernier par le gouvernement allemand d’expulser deux diplomates russes. En réaction, le ministère allemand des Affaires étrangères a jugé jeudi, que la décision de Moscou «envoie un mauvais signal et est injustifiée».
De son côté, le président russe, Vladimir Poutine, avait minimisé lundi la portée de ces expulsions réciproques, estimant qu’il ne s’agissait en aucun cas d’une «crise» entre les deux pays.
Par la suite, il avait déclaré que son gouvernement va « tout faire » pour aider les autorités allemandes à élucider le meurtre en question.
Le 23 août dernier, un ressortissant géorgien issu de la minorité tchétchène en Russie, a été abattu de deux balles dans la tête en pleine journée dans un parc situé dans le centre de Berlin alors qu’il se rendait à la mosquée.
Cet homme de 40 ans, identifié comme Tornike Khangochvili mais également connu sous le pseudonyme de Zelimkhan, avait combattu l’armée russe dans les rangs des séparatistes en Tchétchénie.

Andreï Touabovitch

Partager