Deux diplomates chinois discrètement expulsés des Etats-Unis

Les Etats-Unis ont expulsé discrètement, en septembre dernier, deux diplomates chinois soupçonnés d’espionnage, ce qui n’était plus arrivé depuis trente-deux ans.

Tout a commencé en fin septembre : deux diplomates de l’ambassade de la Chine accrédités à Washington, se sont présentés en compagnie de leurs conjointes à bord d’une voiture à l’entrée d’une base militaire sensible en Virginie. Les gardiens, constatant qu’ils ne disposaient pas d’autorisation d’entrer, leur ont demandé de rebrousser chemin.

Malgré cela, les deux fonctionnaires de l’ambassade de Chine ont poursuivi leur route, au point  de contraindre un camion de pompiers à la leur barrer le chemin pour qu’ils s’arrêtent. En guise d’explication, ils ont déclaré s’être perdus en faisant du tourisme et n’avoir pas saisi les instructions des gardes en raison de leur faible niveau en anglais. 

Pas du tout convaincue par leurs explications, l’administration américaine a décidé de les expulser pour espionnage, ce qui n’était plus arrivé depuis 1987.

C’est le quotidien américain le New York Times qui a révélé cet incident gardé secret jusque dimanche dernier par l’administration américaine. 

D’après ce journal, qui cite divers responsables américains sous couvert de l’anonymat, un des deux fonctionnaires de la représentation diplomatique chinoise aux Etats-Unis serait un agent de renseignement de son pays et cette manœuvre visait peut-être à jauger le niveau de sécurité de la base militaire.

Suite à cette expulsion, le gouvernement chinois n’a pas encore pris des mesures de rétorsion, probablement pour ne pas faire trop de publicité à cette possible bavure de ses citoyens ou reconnaitre leur expulsion.

Francis Shwarz

Francis Shwarz

ancien Senior Consultant spécialisé dans les questions de stratégie économique au sein de la société Boston Consulting Group (BCG), et ancien manager au sein du groupe spécialisé dans les services pétroliers Schlumberger. en savoir plus

Partager