Washington prive de visa le chef de la diplomatie iranienne

Les Etats-Unis ont refusé l’attribution d’un visa au ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, qui comptait se rendre cette semaine, au siège de l’ONU à New-York, a rapporté le magazine Foreign Policy. 

Cette décision  pourrait fort bien contribuer à l’aggravation des tensions entre Washington et Téhéran.

Le chef de la diplomatie iranienne avait formulé une demande de visa «il y a quelques semaines» afin de pouvoir prendre part à une conférence prévue jeudi prochain au Conseil de sécurité de l’ONU à New York. Mais, lundi dernier, le gouvernement américain a déclaré qu’il ne lui délivrerait pas de visa.

Rappelons que, deux jours avant, le puissant général iranien Qassem Soleimani est décédé à Bagdad lors d’un raid américain. Depuis, les Etats-Unis ne semblent pas désireux d’offrir une tribune à la République islamique.

Quoi qu’il en soit, cette décision américaine enfreint l’accord de 1947, qui contraint le pays hôte des Nations Unies à délivrer des laissez-passer à tous ceux qui sont censés y venir, sans distinction aucune.

Jusqu’à présent, Téhéran n’a pas émis de protestations de manière officielle. En effet, le gouvernement iranien a encore la possibilité d’introduire un recours au niveau du comité onusien en charge.

Andreï Touabovitch

Partager