Brésil : Les incendies en Amazonie ont augmenté de 30 % en 2019

Le nombre de feux en forêt amazonienne a crû de 30 % en 2019 en comparaison à l’an précédent, a révélé mercredi l’Institut National de Recherches Spatiales (INPE).

Il est à noter que la hausse la plus importante de ces incendies a été enregistrée dans le Pantanal, la plus vaste zone humide de la planète, où il y a eu six fois plus de feux de forêt en 2019.

D’après ces statistiques, 89.178 foyers d’incendies ont été recensés dans la forêt amazonienne en 2019, comparativement aux 68.345 foyers d’incendies détectés l’année précédente. Rien qu’au cours du mois d’août, 30 901 incendies ont été comptés.

Cette multiplication d’incendies dans la forêt amazonienne est essentiellement causée par la déforestation, qui a battu un record l’an dernier, avec plus de 10.000 km2 déboisés entre août 2018 et juillet 2019. 

Suite à cette situation, le gouvernement du président brésilien Jair Bolsonaro a essuyé de vives critiques dans la communauté internationale, d’autant plus qu’il n’est pas contre la mise en œuvre de projets de développement économique en Amazonie, entre autres, dans le secteur minier.

Le record du nombre de feux enregistré dans la forêt amazonienne remonte à 2004, avec 218 637 foyers. Plus récemment, en 2017, 107 439 incendies ont été détectés en Amazonie.

Andreï Touabovitch