Maroc: En réponse aux vœux du Roi, les banques appliquent un taux d’intérêt historiquement bas pour les PME 

Au Maroc, les banques ont répondu favorablement aux vœux du Roi Mohammed VI de plafonner à 2 % le taux d’intérêt à appliquer aux bénéficiaires d’un programme de financement des entreprises, notamment les PME et le monde rural, un taux historiquement bas dans le pays.

En recevant, lundi dernier, le ministre de l’économie et des finances, le Wali de la banque centrale (Bank Al Maghrib) et le président du Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM), le Souverain marocain avait fortement émis le souhait que le taux d’intérêt bancaire ne dépasse pas 2%, afin que ce programme soit réaliste et qu’il impacte positivement les populations et catégories ciblées.

L’objectif de la fixation de ces taux est de contribuer à promouvoir l’entreprenariat, à créer de l’emploi et à marquer progressivement une rupture dans la perception et dans les mentalités en rapport avec le crédit bancaire, expliquent le GPBM, Bank Al Maghrib et le ministère de l’économie et des finances dans un communiqué conjoint, publié mercredi.

Le secteur bancaire sera appuyé par plusieurs mesures et dispositions telles que la mise en place d’un mécanisme de refinancement illimité de la part de Bank Al Maghrib, l’application par cette même institution d’un taux préférentiel dans le cadre de ce programme ou encore le relèvement du taux de garantie, précise le communiqué conjoint. 

Andreï Touabovitch