Washington nomme son premier envoyé spécial pour le Sahel

Le département d’Etat a annoncé dimanche la nomination de Peter Pham au poste d’émissaire pour le Sahel. Jusqu’à présent, ce diplomate était en charge de l’Afrique des Grands Lacs.

Le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo «est heureux de désigner Peter Pham comme le tout premier émissaire pour la région africaine du Sahel afin d’y soutenir les efforts diplomatiques américains pour la sécurité et la stabilité», a tweeté Morgan Ortagus, la porte-parole du chef de la diplomatie américaine.

Sur le même réseau social, Peter Pham a exprimé sa reconnaissance d’avoir «l’honneur» d’être le premier à occuper cette fonction et s’est dit prêt à se pencher, avec son équipe et ses partenaires internationaux, sur les «défis sécuritaires et humanitaires» dans la bande du Sahel.

En novembre 2018, ce spécialiste des relations internationales avait été nommé en qualité d’envoyé spécial des Etats-Unis pour l’Afrique des Grands Lacs. 

Tout récemment, le chef de la diplomatie américaine avait indiqué, alors qu’il était en tournée dans le continent africain, que Washington ferait «ce qu’il faut», en collaboration avec ses alliés, au sujet de la baisse ou non de la présence militaire américaine en Afrique, entre autres au Sahel, qui est régulièrement le théâtre d’attaques djihadistes.

Andreï Touabovitch