Le Sénat américain discute un plan d’aide de 1.000 milliards de dollars contre le coronavirus

Les sénateurs républicains ont présenté jeudi un plan d’aide de près de 1.000 milliards de dollars pour sauver l’économie des Etats-Unis en très grande difficulté suite à la pandémie de coronavirus.

Pour Mitch Mc Connel, chef de la majorité républicaine au Sénat américain, il est urgent d’adopter ce plan, alors que 70.000 personnes ont perdu leur emploi en l’espace d’une semaine dans le pays, d’après les derniers chiffres des requêtes hebdomadaires d’allocation chômage.

Cette proposition doit être discutée dès ce vendredi avec les sénateurs démocrates, avant de fixer une date pour le vote. Par la suite, ces mesures devront être validées par la Chambre des représentants, dominée par le parti démocrate, puis promulguées par le chef d’Etat américain, Donald Trump.

Ce texte vise à apporter une assistance financière directe et immédiate aux salariés, à stabiliser l’économie et à sauver des postes, a soutenu M. McConnell. La même proposition a également pour objectif d’accompagner les petites sociétés et d’appuyer les professionnels de la santé.

En réaction, la présidente démocrate de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, et le chef de la minorité démocrate au Sénat, Chuck Schumer, ont estimé que « la priorité numéro un est de répondre à la crise sanitaire, ce qui demande un plan Marshall pour reconstruire nos infrastructures de santé … et s’assurer que les moyens sont là pour le dépistage et le traitement de tous ceux qui en ont besoin ». Ces deux responsables ont posé comme condition à l’appui de leur famille politique des assurances pour «protéger les travailleurs».

Andreï Touabovitch

Partager