Argentine : gestion de Coronavirus

Le ministère de la Santé a annoncé le week-end dernier, un quatrième décès dû au coronavirus, alors que le pays, soumis à un isolement obligatoire de la population depuis vendredi dernier, compte 225 cas confirmés de contamination au nouveau coronavirus (Covid-19).

Il s’agit d’une femme de 67 ans qui était hospitalisée dans une unité de soins intensifs d’une clinique de la ville de Buenos Aires à Luján.

Par ailleurs, le ministre des Affaires étrangères, Felipe Solá, a admis que le président Alberto Fernández évalue la fermeture dès la semaine prochaine de l’Aéroport international d’Ezeiza, en banlieue de Buenos Aires, sans toutefois préciser de date.

Au milieu du chaos sur les vols de rapatriement des milliers d’Argentins bloqués dans le monde, M. Solá a déclaré que « l’Argentine va fermer son aéroport, je ne connais pas la date car c’est le président qui décide, mais il le fermera », ajoute la même source.

Le responsable, qui a fait remarquer qu’en 10 jours, le gouvernement a réussi à rapatrier 20.000 Argentins, a relevé qu’avant de mettre en œuvre cette décision drastique, « les critères humanitaires seront respectés car nous devons également prendre soin des Argentins qui sont ici ».

 

Mohamed El Abdi