Chili : couvre-feu nocturne et des mesures contre le coronavirus

Le président a décrété la mise en place d’un couvre-feu sur tout le territoire national, de 22h00 à 05h00 du matin », a annoncé le ministre de la Santé, Jaime Mañalich, lors d’un point de presse au Palais de la Moneda à Santiago.

Le pays compte jusqu’à présent 632 cas confirmés de contamination au nouveau coronavirus (Covid-19) dont un mort.

Des contrôles policiers et militaires stricts sont imposés dans les communes de Providencia, Las Condes et Vitacura, en région métropolitaine de Santiago, l’un des foyers les plus importants du coronavirus dans le pays.

Parmi les mesures prises par le gouvernement pour tenter de faire face à la propagation de la pandémie figurent également l’interdiction de se rendre dans les résidences secondaires et le retour obligatoire à leur domicile principal pour tous les citoyens à partir de mardi prochain.

Pour sa part, la présidente du Collège des médecins du Chili, Izkia Siches, a appelé à l’union pour faire face au coronavirus.

« Je considère que toutes sortes de controverses ont été surmontées à cet égard, nous devons travailler en collaboration. Aujourd’hui, je représente l’ensemble de la communauté médicale du pays », a-t-elle déclaré lors d’un point de presse au Palais de La Moneda, à l’issue de la réunion hebdomadaire d’un groupe de travail sur le COVID-19.

Concernant les mesures qui ont été prises jusqu’à présent pour lutter contre le coronavirus, elle a estimé qu' »elles sont orientés dans une ligne correcte. Aujourd’hui, nous avons présenté au gouvernement une série d’autres mesures qui, selon nous, doivent être mises en œuvre ».

 

Andreï Touabovitch