Coronavirus : L’Inde proclame à son tour le confinement des populations

Le Premier ministre indien, Narendra Modi a ordonné hier mardi, un confinement total de la population estimée à 1,3 milliard d’habitants, pour une durée de trois semaines, dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus. 

Dans un message adressé à la Nation, Narendra Modi a prévenu que «si ces 21 jours ne sont pas respectés, le pays va revenir 21 ans en arrière», assurant que la distanciation sociale et le confinement à domicile sont les seuls moyens d’échapper au coronavirus. 

Le discours de Narendra Modi a provoqué une ruée effrénée des Indiens vers des magasins d’alimentation pour faire des stocks de provisions. 

Avec les 1,3 milliard d’Indiens, ce sont désormais plus de 2,6 milliards de personnes à travers le monde qui sont appelées par leurs autorités à rester confinées chez elles pour lutter contre la propagation du Covid-19, ce qui représente plus d’un tiers de la population mondiale.  

Après s’être progressivement coupée du reste du monde depuis le début du mois, l’Inde a dressé ces derniers jours des barrières entre ses différents Etats pour éviter que le virus ne se propage à la faveur de déplacements des populations. 

Le pays dénombre 519 cas confirmés de coronavirus, dont 10 décès, selon un dernier bilan officiel publié mardi soir. Mais les experts estiment que ce nombre est grandement sous-estimé en raison de la faible quantité de tests réalisés dans la deuxième nation la plus peuplée de la planète après la Chine. 

 

Andreï Touabovitch