Coronavirus : Le Venezuela reçoit 90 tonnes d’aide de l’ONU

L’OCHA, le Bureau des affaires humanitaires des Nations unies, a annoncé que l’ONU a fait don au Venezuela d’un lot de quelque 90 tonnes de matériel médical, acheminé par avion hier mercredi à Caracas, pour aider ce pays dans sa lutte contre le coronavirus. 

Selon l’OCHA, le chargement comprend entre autres « 28.000 kits de protection personnelle pour les soignants qui sont en première ligne, des concentrateurs d’oxygène, des lits pour les services pédiatriques, des produits permettant de vérifier la qualité de l’eau et des kits d’hygiène ». 

Selon Peter Grohmann, le coordinateur de l’ONU au Venezuela, cette première cargaison humanitaire des Nations unies en soutien au Venezuela pendant la pandémie du Covid-19 a été rendue possible grâce à la mobilisation de plusieurs agences internationales, dont l’Unicef, le Fonds des Nations unies pour la population et l’OMS. 

Les autorités du Venezuela ont recensé jusqu’à présent 166 cas de coronavirus et sept décès liés à la maladie. Tous les vols de et vers le Venezuela ont été suspendus il y a près d’un mois et les 30 millions de Vénézuéliens sont soumis à un confinement quasi-total depuis le 17 mars. 

Le Venezuela, malgré ses réserves de pétrole qui sont les plus grandes au monde, traversait déjà avant cette pandémie la pire crise économique de son histoire récente avec une inflation galopante et des pénuries de médicaments et d’essence. 

Dans ce contexte, la communauté médicale vénézuélienne a mis en garde contre un désastre sanitaire si les hôpitaux, sous-équipés et parfois insalubres, devaient faire face à un afflux de malades. 

Le Venezuela avait déjà reçu fin mars dernier, 55 tonnes d’aide de la Chine et une dizaine de médecins chinois ont été dépêchés à Caracas pour appuyer leurs collègues vénézuéliens. 

Andreï Touabovitch