Coronavirus : L’antiviral remdesivir sera exporté en dehors du territoire américain

Le patron du laboratoire américain Gilead a indiqué dimanche que l’administration Trump a donné son aval aux exportations du remdesivir, antiviral expérimental qui, d’après les résultats d’un important essai clinique, réduit de plusieurs jours, la rémission des malades les plus sévèrement atteints par le Covid-19.

«Je pense que nous sommes en phase avec le gouvernement américain pour servir aussi bien les patients ici aux Etats-Unis» que ceux des «autres pays autour du monde», a affirmé Daniel O’Day sur la chaîne américaine CBS.

A la question de savoir si son laboratoire a le droit d’exporter ce produit, le PDG de Gilead a répondu par l’affirmative. «Nous avons exporté des milliers de doses pour des essais cliniques et pour un usage compassionnel», a-t-il indiqué, faisant allusion à des programmes spécifiques recourant à des traitements non encore autorisés.

L’Agence américaine du médicament (FDA) a donné son feu vert vendredi dernier pour le recours en urgence au remdesivir. Ainsi, les centres hospitaliers peuvent utiliser ce médicament pour les patients les plus durement touchés par le Covid-19 sans avoir besoin d’attendre les résultats d’un essai clinique.

A l’occasion de l’annonce de cette autorisation, le directeur de Gilead était dans le Bureau ovale de la Maison-Blanche, avec le chef d’Etat américain, Donald Trump. En même temps, un don de 1,5 million de doses de ce laboratoire a été annoncé.

Andreï Touabovitch

Partager