Etats-Unis : le président Trump restreint la protection des réseaux sociaux

Le président américain, Donald Trump a restreint par décret jeudi, la protection des réseaux sociaux en cas de diffusion de fausses informations ou de diffamation.

Le milliardaire est particulièrement remonté contre Twitter. En effet, le réseau social qu’il utilise le plus fréquemment a décidé de compléter deux de ses tweets contenant de fausses informations, en insérant un lien vers des articles au contenu véridique. 

Ces posts portaient sur des accusations de fraude électorale lancées par le milliardaire républicain. Ils n’ont pas fait l’objet de censure par Twitter, mais ont juste été complétés d’une mention recommandant aux internautes de mieux s’informer sur le sujet. 

Il n’en fallait pas plus pour faire réagir le président Trump. N’étant pas habilité à fermer des réseaux sociaux, il a paraphé jeudi un décret, devant les caméras. Cette mesure permettra de mettre plus aisément en cause la responsabilité de Twitter en cas de diffusion de fausses informations ou de diffamations.

Par voie de conséquence, les réseaux sociaux devront être beaucoup plus attentifs de sorte à contrecarrer la diffusion d’informations dépassant les bornes, y compris celles que posterait éventuellement le chef d’Etat américain. Par le biais de ce décret, Donald Trump espère pousser Twitter à ne plus remettre en cause ces posts.

Andreï Touabovitch