Israël toujours déterminé à entreprendre des mesures contre l’Iran, malgré la pandémie

Lors d’une réunion gouvernementale hier dimanche, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu a appelé la communauté internationale à imposer des sanctions contre l’Iran, au lendemain de la publication par des médias des extraits du nouveau rapport de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), sur l’enrichissement de l’uranium par Téhéran. 

Le Premier ministre israélien a déclaré que « l’Iran a systématiquement violé ses engagements en dissimulant les sites, en enrichissant les matières fissiles, et a commis d’autres violations ». 

Classé confidentiel, le nouveau rapport de l’AIEA a été présenté exclusivement aux pays faisant partie du Conseil des gouverneurs, l’un des deux organes directeurs de l’Agence. 

Selon des extraits de ce rapport publiés par Associated Press, l’Iran continue à accumuler de l’uranium enrichi et aurait dépassé de presque huit fois, la limite des 300 kilogrammes d’uranium enrichi, autorisée par l’accord sur le nucléaire de 2015 et l’AIEA s’inquièterait tout particulièrement du refus de l’Iran d’autoriser l’accès à ses deux sites nucléaires.

Andreï Touabovitch

Partager