Etats-Unis : face à l’explosion des cas de Covid-19, la Californie se reconfine partiellement

En raison de la flambée des cas de Covid-19 en Californie, plusieurs types de commerces et services y ont été fermés à nouveau suivant une annonce du gouverneur de cet Etat américain.

La Californie est le premier Etat américain à avoir décrété en mars dernier un confinement sur toute son étendue. Depuis le début de l’actuelle crise sanitaire, environ 330 000 cas de Covid-19 y ont été détectés et plus de 7 000 décès, enregistrés. 

Afin de contenir l’explosion des contaminations, le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, a annoncé lundi de nouvelles mesures portant sur les comtés à risque, parmi lesquels Los Angeles : divers commerces et services, comme les lieux de culte, les salons de coiffure et les salles de sport ont été fermés, tout comme les salles de cinémas et de restaurant.

Au cours de la même journée, les responsables scolaires avaient indiqué que la rentrée dans les établissements scolaires de Los Angeles prévue pour le 18 août prochain ne sera plus possible à cause de la propagation fulgurante du coronavirus. A partir de cette date, les cours ne seront donnés qu’à distance.

Face à la vague de nouveaux cas d’infections au coronavirus, les maires de nombre de grandes villes américaines sont favorables à un reconfinement. Toutefois, des divergences de points de vue entre diverses instances judiciaires constituent un obstacle à une position commune.

Francis Shwarz

Francis Shwarz

ancien Senior Consultant spécialisé dans les questions de stratégie économique au sein de la société Boston Consulting Group (BCG), et ancien manager au sein du groupe spécialisé dans les services pétroliers Schlumberger. en savoir plus