Manifestations aux Etats-Unis suite à la blessure d’un afro-américain par les tirs de la police

Des milliers de personnes ont manifesté dans la nuit du lundi à mardi dans diverses villes des Etats-Unis, dont Minneapolis, New York et Portland, après que les forces de l’ordre de la localité de Kenosha dans le Wisconsin aient grièvement blessé par balles, Jacob Blake, un Noir américain âgé de 29 ans. 

Lors d’un point de presse, la mère de la victime et ses proches ont appelé au calme bien qu’ils aient décidé de porter plainte contre les agents responsables de cette nouvelle bavure.

«Mon fils se bat pour sa vie», a affirmé non sans émotion devant les médias, Julia Jackson, la mère de Jacob Blake. «Si Jacob savait ce qu’il se passait, la violence et la destruction, il serait très mécontent », a-t-elle poursuivi pendant que la victime, qui pourrait demeurer paralysée toute sa vie, subissait une deuxième intervention chirurgicale.

Un témoin a filmé dimanche à Kenosha la tentative d’arrestation de Jacob Blake. Deux policiers armés pourchassaient  cet Afro-Américain alors qu’il contournait une voiture. Par la suite, un policier retient Jacob Blake alors qu’il essaye de prendre place sur le siège conducteur. Selon l’enregistrement, l’agent tire alors au moins sept balles, atteignant le Noir américain dans plusieurs endroits au dos.

Ce énième incident impliquant la police américaine dans de mauvais traitements des afro-américains, a poussé des milliers de manifestants à exprimer leur mécontentement, parfois violemment, dans les rues de diverses villes américaines. 

Des heurts entre protestataires et forces de l’ordre ont eu lieu dans la nuit du lundi à mardi à Kenosha malgré l’instauration d’un couvre-feu. Des voitures et un immeuble ont été par ailleurs incendiés.

Andreï Touabovitch