Covid-19 : l’Inde franchit la barre des 6 millions de cas recensés

Le ministère indien de la Santé a annoncé hier lundi que le nombre de cas de coronavirus dans le pays avait dépassé la barre des six millions. Ce chiffre laisse penser que l’Inde pourrait dépasser dans les semaines à venir les Etats-Unis, qui, avec 7.2 millions de cas recensés, étaient considérés comme le pays comptant le plus de cas confirmés.  

Depuis qu’il a commencé à signaler les plus fortes hausses quotidiennes au monde à la fin du mois d’août, l’Inde a enregistré entre 80 000 et 90 000 nouvelles infections chaque jour. En ce qui concerne les décès, le pays enregistre un taux bien inférieur à ceux d’autres parmi les plus touchés, avec officiellement près de 100 000 décès depuis le début de la pandémie. Les Etats-Unis, avec en gros un quart de la population indienne, en recensent 205 000 et le Brésil 140 000. 

L’on s’attendait depuis longtemps à ce qu’un grand nombre de cas de Covid-19 soit enregistré en Inde, pays qui compte plus d’1.3 milliard d’habitants et abrite certaines des villes les plus densément peuplées du monde. Le virus a d’abord frappé les grandes métropoles, dont le centre financier Mumbai et la capitale nationale New Delhi, et il s’est depuis propagé aux zones régionales et rurales où les systèmes de santé sont fragiles et inégaux. 

Mais malgré la progression continue de la maladie, il est peu probable que le gouvernement réintroduise le confinement qu’il a progressivement levé, après que les restrictions sévères aient frappé l’économie et détruit les moyens de subsistance de millions de personnes, en particulier les pauvres. 

Andreï Touabovitch