Tindouf : des sahraouis brûlés vifs par l’armée algérienne 

Deux orpailleurs sahraouis habitant dans le camp dit  » dakhla », situé au Sud de la localité dénommée  » Aouinat Belkraa », ont été brûlés vifs par une patrouille de l’armée algérienne

Les deux jeunes sahraouis qui étaient à la recherche d’or dans une mine, se sont dissimulés dans un puits d’extraction pour se protéger contre les coups de feu tirés en leur direction.

Les soldats algériens avaient reçu l’ordre de mettre le feu dans le puits.

L’armée algérienne a renforcé sa présence au tour des camps de Tindouf pour parer à tout soulèvement dénonçant l’acte odieux d’assassinat des deux jeunes sahraouis.

 

Andreï Touabovitch