Brésil : La libération de l’accès de la population civile aux armes

Le président, Jair Bolsonaro a défendu lundi à l’occasion de la Journée des Morts, la libération de l’accès de la population civile aux armes, l’une des promesses de son gouvernement.

« Les gens armés ne seront jamais réduits en esclavage », a affirmé le président sur Twitter, poursuit la publication, notant que Bolsonaro a promu depuis son arrivée au pouvoir le 1er janvier 2019, une politique d’armement en faveur de la « légitime défense » et comme une formule pour lutter contre la violence dans le pays.

Il est venu assouplir, par décret, les règles d’achat et de port des armes à feu, mais il s’est heurté à la résistance des pouvoirs législatif et judiciaire, qui ont nuancé ou renversé certaines de ces initiatives.


Andreï Touabovitch