Maroc-El Guerguerat : Le Guatemala appelle au respect du cessez-le feu au Sahara

Suite à la réouverture du passage frontalier d’El Guerguerat entre le Maroc et la Mauritanie, le gouvernement du Guatemala a appelé à la retenue et au respect du cessez-le-feu prévu par les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU dans le Sahara marocain.

Le trafic dans ce poste-frontière était bloqué depuis le 21 octobre dernier par un groupe de miliciens armés du Polisario, avant d’être délogés le 13 novembre denier par les Forces Armées Royales (FAR) qui ont sécurisé le passage des personnes et des marchandises.

Dans un communiqué, le gouvernement de la République du Guatemala déclare suivre «de près les développements survenus au poste-frontière d’El Guerguerat au Royaume du Maroc depuis le 13 novembre 2020, et à la lumière des tensions dans la région et de l’évolution rapide des événements, appelle à la retenue et au respect des résolutions du Conseil de sécurité relatives au cessez-le-feu».

Le Guatemala a également mis l’accent sur la nécessité de «s’abstenir de tout acte de provocation à même de nuire aux intérêts économiques et commerciaux dans la région», ajoute le communiqué.

Dans son communiqué, le gouvernement guatémaltèque a souligné l’importance du dialogue et de la reprise du processus politique afin de parvenir à une solution politique, juste, durable et mutuellement acceptable, conformément aux paramètres établis par les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU, dans le respect de la légalité internationale, en particulier les principes de la souveraineté et de l’intégrité territoriale des Etats.

Mohamed El Abdi