Chevron fuiteSuite à des fuites de pétrole survenues au large de Rio de Janiero, le parquet de la ville a condamné Chevron à payer une lourde amende. Ce à quoi l’américain a consenti afin de mettre un terme à cette procédure judiciaire.

A cause des fuites à répétition, Chevron devra s’acquitter de 148 millions de dollars américains. En effet, 3000 barils de pétrole brut s’étaient répandus, en novembre 2011, sur le champ offshore de Frade à 370 km de Rio de Janeiro. Chevron étant propriétaire du bloc pétrolifère, sa responsabilité fut avérée. Quelques mois après, soit en mars dernier, le groupe avait constaté une fuite à peine située à 3 km de la première. Cela l’a poussé à arrêter momentanément ses activités. A l’heure du redémarrage de l’exploitation, la justice s’y est opposée. C’était le 1er aout dernier. Il s’en est suivi tout un procès menant jusqu’à ce terrain d’entente. Cette amende sera divisée en deux parts : 43 millions de dollars américains seront dédiés à récupérer l’environnement marin. Pour ce faire, l’Etat va confier ce budget au Fonds Brésilien pour la Biodiversité (FUNBIO), une ONG spécialisée dans ce genre d’activités. Le reste, soit 105 millions de dollars américains, sera consacré à la prévention : ainsi, un navire de retrait de pétrole sera présent en permanence sur ces côtes et la maintenance des sites de forage sera désormais régulière.

Selon un responsable de Chevron, cette amende est une contribution à l’environnement et à la société brésilienne. D’après les calculs du groupe américain basés sur d’autres accidents internationaux, il ne devait payer que 15 millions de dollars américains. Mais, il a accepté de décupler la somme pour montrer son implication dans le développement social, l’environnement et la prévention.

 

Tags: , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*