Le ministère bahreïni de l’intérieur a annoncé qu’une explosion d’un bus piégé a eu lieu à proximité de l’ambassade britannique à Manama sans toutefois faire état des victimes.

Cet incident a également été confirmé aux médias par le porte parole de l’ambassade Britannique, Al-Taher al-Jamal qui a indiqué qu’il y a bel et bien explosion près de l’ambassade britannique dans le quartier diplomatique de Manama, tout en se réservant d’affirmer que cet acte visait la chancellerie. Pour le moment, la difficulté d’indiquer avec certitude la cible de cet acte est du au fait qu’au moment de l’explosion, des centaines de Chiites assistaient à une procession religieuse non loin de l’ambassade britannique, ce qui laisse croire que cette explosion pourrait aussi bien viser les chiites sur place que l’ambassade britannique. Au sujet des détails de l’explosion et du mode opératoire, le ministère de l’intérieur a déclaré que la bombe était placée à l’avant d’un bus en stationnement placé à une cinquantaine de mètres de l’ambassade britannique. Suite à cet incident, les autorités bahreïnies ont immédiatement déployé un important dispositif de sécurité autour  des ambassades à Manama. Par ailleurs, cet évènement survient étrangement à quelques jours seulement de l’attaque de l’ambassade du Royaume Uni et de la résidence des diplomates britanniques à Téhéran ainsi que l’annonce du recrutement de John Yates, ancien commissaire adjoint de la police de Londres, pour aider à former les forces de sécurité du ministère bahreïni de la défense.

Dans les prochains jours, l’enquête en cours, lancée par les autorités bahreïnies, apportera plus de précisions sur les auteurs de cette explosion à la voiture piégée et leurs motivations.

 

Tags: , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*