2593679L’on se croirait dans une fiction digne des grands scénaristes hollywoodiens.1300 kg de cocaïne ont été retrouvés dans les soutes à bagages d’un avion d’Air France. Jusque-là, les autorités françaises ainsi que les dirigeants de la compagnie aérienne se demandent encore comment cela a été possible. Une enquête a été diligentée pour déterminer si les instigateurs de ce trafic ont bénéficié d’une aide à Caracas ou à l’aéroport de Roissy. Quelques suspects ont été interpellés en France et sont actuellement en garde à vue et devraient être présentés à un juge dans les prochains jours. Trois hauts gradés de l’armée du Venezuela ont été également arrêtés.

L’affaire reste surprenante  vu que les mesures de sécurité liées à l’activité aérienne aurait dû dissuader l’initiative. Certains enquêteurs sont convaincus que les trafiquants ont bénéficié d’une complicité interne. Le plus surprenant, c’est que la valise n’est enregistrée au nom d’aucun passager. C’est le ministre de l’Intérieur Manuel Valls qui a lui-même fait l’annonce samedi dernier. La saisie aurait eu lieu le mercredi 11 septembre mais l’information avait été gardée secrète pour des raisons d’enquêtes. La marchandise saisie représente un butin d’une valeur entre 50 et 200 millions d’euros.

Manuel Valls a expliqué qu’il s’agirait d’une organisation criminelle et la saisie était le fruit d’une étroite collaboration entre les services d’ordre français, espagnols, anglais et néerlandais. Certains observateurs ne se sont pas empêchés de se demander si c’est la première tentative qui vient d’avorter ou si d’autres livraisons ont réussi à pénétrer en territoire français.

Désormais l’Europe doit accroître sa vigilance parce que les trafiquants d’Amérique latine auraient décidé de se tourner vers ce Continent, étant donné que le marché américain est saturé.

 

Tags: , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*