portqatariParallèlement à l’organisation de la Coupe du Monde de Football en 2022, le Qatar mène le projet ambitieux de la construction à Mesaieed, d’une importante base navale qui doit être opérationnelle en 2017.
Ce vaste projet dans le port du Qatar comportera  une base marine militaire, mais aussi une base garde-côtière et un port commercial. Elle accueillera un centre de commandement et de coordination de sa flotte, le commandement de la défense côtière, l’académie navale et un campus résidentiel avec une capacité de logement de 3 200 personnes et devrait être la plus grande de la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord) et l’une des plus modernes au monde.
Selon l’officier en charge de la construction de cette superstructure civile et militaire le lieutenant-colonel Saleh Ali al-Saey, elle sera en mesure d’abriter plus de 4 500 officiers et marins sur une superficie de 4.5 kilomètres-carrés pour une longueur de quai de 4 kilomètres. Et pour disposer d’un arsenal naval à la hauteur d’une telle base, le Qatar envisage de se doter de trois FDA (Frégates de défense aérienne) pour un contrat estimé à 3.4 milliards de dollars US. Dotés de Missiles Aster 30 d’une portée de 100 kilomètres, ces navires d’un tonnage de 4 000 tonnes sont la crème européenne des systèmes de défense aérienne.
Pour un projet de cette envergure et au regard des petites dimensions du pays, les chefs de travaux ont dû gagner du terrain en récupérant des terres sur la mer. A terme, cette base doit aider le Qatar à disposer des systèmes de défense aérienne pour assurer la protection de ses stades lors du Mondial de Football 2022.

 

Tags: , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*