iran-ici-son-negociateur-en-chef-abbasLes Iraniens ont annoncé samedi dernier une rencontre bilatérale de leurs représentants avec la délégation américaine pour discuter de leur programme nucléaire controversé. La rencontre, confirmée par Washington, se tient à Genève à partir du lundi au mardi.
La délégation US sera conduite par le sous-secrétaire d’Etat William Burns, qui avait déjà participé à des négociations secrètes à Oman l’année dernière avec les Iraniens pour relancer les discussions. La diplomatie européenne sera représentée par l’adjointe de Catherine Ashton, Helga Schmidt. Cette rencontre bilatérale, en dehors des séances de négociations avec le groupe 5+1, les cinq membres du Conseil de sécurité et l’Allemagne, est une première. Elle a été confirmée par Washington mais la plus grande discrétion reste de rigueur. Rien n’a été communiqué sur le lieu ou sur le programme des rencontres. Mais dans les milieux diplomatiques, l’on s’attend à ce que les discussions soient focalisées sur les modalités de la levée des sanctions américaines, en cas d’accord définitif sur le nucléaire iranien.
Les Américains ont déclaré qu’aucun point de presse ne serait organisé au terme de ces rencontres. Il n’est pas exclu qu’Américains et Iraniens débattent également des modalités de prolongement des négociations au-delà de la date butoir du 20 juillet. L’accord préliminaire sur la levée des sanctions en échange de la limitation de l’enrichissement d’uranium entré en vigueur en janvier dernier, impliquait que les négociations prennent fin le 20 juillet. Une autre rencontre bilatérale, cette fois-ci à Rome entre l’Iran et la Russie est prévue pour mercredi et jeudi prochains. Selon Téhéran, ces discussions ont pour but de préparer la prochaine session avec les 5+1, prévue du 16 au 20 juin courant à Vienne.

 

Tags: , , , , , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*