Publicis, le groupe français expert dans la communication, a annoncé lundi qu’il vient d’acquérir Sapient, une société américaine de conseil et de marketing spécialisée dans la digitalisation des entreprises. Pour ce faire, Publicis a déboursé une somme de 3 milliards d’euros (4 milliards de dollars).

Maurice Lévy, PDG de PublicisPublicis n’en finit pas d’enchaîner les acquisitions .Rien que sur l’année en cours, ce groupe en a conclu plus de 20. Celle concernant Sapient est sans doute liée à son projet de numériser ses opérations. Dans cette optique, Publicis avait, pour rappel, acquis Digitas en 2006 contre un chèque de 1,3 milliard de dollars. Et, deux ans plus tard, Performics tombait dans son escarcelle. Enfin, Publicis rachetait aussi Rosetta en 2011.

A noter que ces trois entreprises sont expertes dans le domaine du numérique. Avec le renfort de Sapient, Publicis semble avoir les atouts pour satisfaire sa clientèle dans un contexte dominé par les technologies de l’information et de la communication.

Pourtant, les mois précédents n’ont pas été pleins de succès pour le groupe dirigé par Maurice Lévy. En mai dernier, Publicis a essuyé un revers dans le processus de sa fusion avec l’américain Omnicom mais cela n’a vraisemblablement pas suffi à l’ébranler. D’autant plus que ce groupe sortait d’une très bonne année 2013, avec des revenus avoisinant les 7 milliards d’euros (9,3 milliards de dollars) assortis d’un résultat net de 816 millions d’euros (1,08 milliard de dollars).En 2014, ce n’est pas aussi facile pour Publicis ,vu que son action a perdu 17 % de sa valeur depuis le 1er janvier, et certains de ses cadres supérieurs ont démissionné et sa croissance connaît un ralentissement. Du coup, Publicis espère que la dernière acquisition en date correspondra à un nouveau départ.

 

Tags: , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*