port-armes-texasDepuis ce lundi, le port dissimulé d’armes est désormais autorisé sur les campus universitaires de l’état américain du Texas.

La nouvelle disposition légale demande à chaque université publique texane d’autoriser le port dissimulé d’une arme à feu. Néanmoins, ces établissements universitaires peuvent restreindre les lieux où cette loi devrait s’appliquer. A l’opposé, cette législation ne concerne pas les universités privées.

A ce propos, trois enseignants d’UT Austin ont initié des poursuites judiciaires contre l’Etat fédéré du Texas, estimant qu’ils seraient lésés dans leur droit à la liberté de parole suite à l’ambiance de crainte due à la présence d’étudiants potentiellement armés.

Dans le même ordre d’idées, Seema Yasmin, une professeure dans une université publique de Dallas, a exprimé ses craintes sur les colonnes du Dallas Morning News : «je n’ai pas peur des armes à feu. J’ai peur de cette association : stress des partiels, maladie mentale non diagnostiquée et possibilité d’être armé dans l’enceinte de l’université».

Des arguments jugés peu pertinents par les partisans de cette loi, qui pensent que cette mesure améliorera la sécurité des étudiants et des enseignants en leur offrant la possibilité de neutraliser plus rapidement un éventuel snipper.

Il faut noter que la nouvelle loi est entrée en vigueur le jour où a été inaugurée, à UT Austin, une sculpture en hommage aux victimes de la fusillade du 1er août 1966. A cette date, l’ex-tireur d’élite Charles Whitman avait tué pas moins de 14 personnes sur ce campus, les ayant atteints depuis la tour de l’horloge.

Actuellement, 8 états américains, dont le Colorado, l’Oregon et le Wisconsin, autorisent le port d’armes dissimulées sur des campus universitaires alors que 18 autres états le proscrivent spécifiquement.

 

Tags: , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 
*