maire-pretoriaLe Congrès National Africain (ANC), le parti au pouvoir en Afrique du Sud, a décrié lundi dernier, la récente visite du maire de Tshwane (Pretoria), Solly Msimanga, à Taïwan, un déplacement qui enfreint selon l’ANC, les dispositions de la Constitution du pays.

Le parti du président sud-africain, Jacob Zuma, a estimé dans un communiqué, qu’«en tant que maire de Tshwane, Msimanga est un haut dignitaire qui doit respecter la politique du gouvernement en place, qui ne reconnaît pas l’indépendance de Taïwan».

La municipalité de Tshwane a poursuivi sur le même ton l’ANC, «n’est pas un Etat qui peut agir comme un électron libre sans respecter la politique du gouvernement» sud-africain.

Solly Msimanga, qui est issu du parti de l’opposition «l’Alliance Démocratique» (DA), a effectué une visite à Taiwan au cours des festivités de Noël, faisant fi de la politique de la Chine unique soutenue par le gouvernement central de Pretoria. De l’avis de la formation politique au pouvoir, le maire de Tshwane «a violé l’esprit de gouvernance coopérative inscrit dans la Constitution et a ainsi discrédité la politique étrangère sud-africaine».

L’ANC redoute que son rival, la DA, n’essaye de mettre en place une administration parallèle menant sa propre politique étrangère au grand dam des orientations de l’Exécutif en place, de la sécurité nationale et de l’image de marque de l’Afrique du Sud sur la scène internationale.

 

Tags: , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*