ksa-algerieL’Algérie et l’Arabie saoudite ont paraphé mercredi 8 mémorandums d’accords et d’entente, selon l’agence APS.

Trois de ces mémorandums ont été signés entre la holding saoudienne Radiola et l’entreprise Asmidal du groupe industriel des mines Manal. Le premier mémorandum porte sur les industries de transformation du phosphate, le deuxième, sur la production d’engrais à partir du phosphate et le dernier concerne la production d’engrais naturels par la transformation du gaz naturel. Ainsi, une joint-venture dédiée à l’exploitation de la nouvelle mine de Djebel El Ank (Tébessa), la vente de sa production de phosphate, la création des infrastructures et la formation des cadres verra le jour.

Pour ce qui est du quatrième mémorandum, il met en place un partenariat entre l’entreprise saoudienne Al Sanaoubar et l’entreprise algérienne Tonic Emballage, toutes deux se situant dans l’industrie papetière. Dans ce cadre, il est prévu de réhabiliter une ligne de production en Algérie et de créer, à l’horizon 2019, une ligne de production de papier carton d’une capacité de 220 000 tonnes/an pour 108 millions de dollars.

Quant au cinquième mémorandum, il scelle un partenariat entre l’entreprise algérienne de boissons Ben Nafaa et une entreprise saoudienne du même domaine. La création d’une joint-venture pour la maintenance et le suivi technique des infrastructures hôtelières et touristiques entre l’entreprise saoudienne Morgan et l’électronicien algérien IRIS GS constitue l’objet du sixième mémorandum. Le Centre de diagnostic médical et la société saoudienne Al Kasbi ont été liés par les deux derniers mémorandums.

 

Tags: , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*