maroc--zambieLe Roi Mohammed VI est arrivé, ce dimanche soir à Lusaka, en provenance du Ghana, pour une visite officielle en Zambie dans le cadre d’une nouvelle tournée royale en Afrique devant conduire le souverain dans d’autres pays africains.

Le Roi du Maroc qui est accompagné d’une importante délégation officielle de son pays, a été accueilli à sa descente d’avion à l’aéroport de Lusaka, par le président zambien, Edgar Chagwa Lungu.

Une délégation d’hommes d’affaires et de chefs d’entreprises marocains se trouvait déjà depuis samedi 18 février à Lusaka, où elle a participé à un forum d’affaires avec les opérateurs zambiens.

La Zambie qui faisait partie des pays anglophones qui soutiennent depuis longtemps le Polisario, sous l’influence et le pilotage de l’Afrique du Sud et de l’Algérie, semble avoir tourné le dos au Polisario dans le dossier du Sahara Occidental. En juillet 2016, le ministre zambien des Affaires étrangères, Harry Kalabala avait annoncé la décision du gouvernement de la Zambie de retirer sa reconnaissance à la prétendue république sahraouie «RASD».

Cette position s’est confirmée le 18 juillet de la même année, lorsque la Zambie avait décidé faire partie des 28 pays signataires de la motion adressée à la présidence de l’Union Africaine (UA) et dans laquelle ils réclamaient «la suspension de l’adhésion de la RASD» au sein de l’Union panafricaine.

Si les autorités de la Zambie ont reçu en janvier dernier, vraisemblablement sous la pression de Pretoria et d’Alger, le chef du Polisario, Brahim Ghali, cela n’empêche pas les dirigeants marocains de garder l’optimisme quand à un imminent divorce définitif entre Lusaka et la pseudo-RASD. Le dossier serait sûrement au menu des discussions entre les deux délégations.

Dans une déclaration à la presse, le ministre zambien des Affaires étrangères, Harry Kalaba a qualifié d’«historique» à plusieurs égards, la visite officielle que le Roi Mohammed VI vient d’entamer en République de Zambie.

«Cette visite, a-t-il ajouté, est historique dans la mesure où elle intervient au lendemain du retour du Royaume du Maroc au sein de l’Union Africaine».

Le chef de la diplomatie zambienne s’est dit convaincu que «cette visite ne manquera pas d’ouvrir la voie à l’approfondissement du dialogue bilatéral et à une meilleure concertation sur des questions d’intérêt commun sur le plan multilatéral».

 

 

Tags: , , , , , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*