Washington lance un nouveau média contre le pouvoir russe

chaine-Heure-Actuelle-Nastoiachtchee-Vremia-russLe gouvernement américain soutient financièrement Nastoïachtchee Vremia (heure actuelle en russe), une nouvelle chaîne de télévision en langue russe destinée aux 270 millions de téléspectateurs de l’espace de l’ex-URSS.

Ayant pour objectif de contrebalancer les organes de presse pro-Kremlin, ce média résulte de la collaboration entre la Radio Free Europe/Radio Liberty, basée à Prague et financée par le Congrès américain, et La Voix de l’Amérique, service de radio et télévision du gouvernement des Etats-Unis.

La chaîne TV Nastoïachtchee Vremia a été lancée au cours de ce mois, dans un contexte diplomatique assez difficile. En effet, les rapports entre les autorités russes et les Occidentaux sont glaciaux, affectés entre autres par l’intervention militaire de la Russie en Syrie et l’annexion de la Crimée.

L’Occident soupçonne le pouvoir russe de vouloir répandre de fausses informations et de mener des cyber-attaques de sorte à déstabiliser les Etats membres de l’Otan et de l’Union Européenne (UE).

Dans sa réaction russe à la création de Nastoïachtchee Vremia, un animateur-vedette proche du Kremlin a déclaré qu’il s’agit «d’un blanchiment d’argent sous prétexte de combat contre la propagande russe».

Les reporters de ce nouveau média pourraient avoir du mal à informer l’espace russophone, tant le chef de l’Etat américain, Donald Trump, accuse lui-même certains organes de presse américains de désinformation.

Andreï Touabovitch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *