greve-allemagne-flySuite à une grève du personnel au sol des aéroports de Berlin, 660 vols ont été annulés lundi, au moment où l’organisation syndicale des services Verdi a annoncé une prolongation de ce mouvement.

Le syndicat «a décidé lundi de prolonger la grève sur les aéroports berlinois au mardi 14 mars. La grève se terminera mercredi à 5 heures», a précisé la centrale syndicale dans un communiqué. Par conséquent, des vols seront annulés ou, au meilleur des cas, retardés.

Hier lundi, 195 vols étaient annulés à l’aéroport de Schönefeld et 465 à celui de Tegel, d’après le porte-parole des aéroports de la capitale allemande. Pour rappel, près de 650 vols ont été annulés vendredi dernier.

Cet arrêt de travail a de l’impact en dehors de l’Allemagne et particulièrement en Suisse. Ainsi, le transporteur aérien Swiss Air a annulé toutes ses dessertes prévues lundi vers ou en provenance de Berlin. Les dix vols prévus aujourd’hui ont été aussi supprimés, de même que le vol de mercredi matin de la capitale allemande à Zurich.

Cette grève a affecté environ 3.400 passagers de Swiss Air. Pour sa part, Easyjet, qui assure des liaisons entre Genève ou Bâle et Berlin, a annoncé la suppression de 10 vols en partance et en provenance de ces deux aéroports.

Cette grève intervient en pleines négociations salariales dirigées par le syndicat Verdi. Celui-ci plaide auprès de divers aéroports allemands pour une meilleure rémunération du personnel au sol (près de 2 000 employés à Berlin).

 

Tags: , , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*