KN-15Le régime nord-coréen a tiré ce mercredi, un nouveau missile balistique en direction de la mer du Japon.

 Ce nouveau tir est interprété comme une pure provocation puisqu’il intervient à la veille d’une réunion sino-américaine où la menace nord-coréenne devrait être évoquée.

Le Pacom, le commandement militaire américain chargé du Pacifique, a précisé dans un communiqué que le tir du missile nord-coréen a eu lieu mardi à 21h42 GMT (mercredi à 6h12  locales) à partir d’une installation près de Sinpo, en Corée du Nord. Selon l’armée américaine, il s’agissait d’un missile balistique de moyenne portée de type KN-15 qui ne présentait aucune menace pour l’Amérique du Nord.

Kim Jong-un, le leader nord-coréen, a pour ambition de porter la menace nucléaire sur le territoire continental des Etats-Unis. Pyongyang a déjà mené cinq essais nucléaires, dont deux lors de la seule année 2016. Le tir de ce mercredi intervient alors que le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping tiennent demain jeudi en Floride, leur premier sommet.

Washington estime que Pékin, le plus proche allié de Pyongyang, est la clé pour résoudre le problème nord-coréen mais n’en fait pas suffisamment pour résoudre cette question.

Le Financial Times a récemment publié des déclarations du président américain Donald Trump qui s’est dit prêt à «régler» seul le problème nord-coréen. Des déclarations auxquelles Pyongyang a répondu par des menaces de ripostes en cas d’alourdissement des sanctions de la communauté internationale contre les programmes balistique et nucléaire nord-coréen.

 

Tags: , , , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*