Des médias américains citant des sources militaires, ont rapporté jeudi soir, l’interception d’un avion militaire américain par deux avions de chasse chinois, au-dessus de la Mer jaune, dans l’océan Pacifique, qui sépare la Chine de la péninsule coréenne.

Selon NBC News, l’appareil américain intercepté est un Boeing WC-135 Constant Phoenix. Cet appareil est surnommé «avion renifleur» et est conçu pour collecter des particules de bombes et détecter dans l’atmosphère tout signe d’activité nucléaire.

Il a été intercepté mercredi par deux Sukhoi Su-30 chinois alors qu’il était en mission de routine dans l’espace aérien international au-dessus de la mer de Chine orientale, «en conformité avec la loi internationale», selon des responsables militaires américains.

L’équipage de l’avion militaire américain a décrit l’interception comme «non professionnelle», en raison des manœuvres des pilotes chinois, des vitesses et de la proximité des avions, mais pas nécessairement dangereuse.

La porte-parole de l’armée de l’air américaine, Lori Hodge a déclaré que l’incident était traité avec Pékin par le biais des «canaux diplomatiques adéquats».

Ce n’est pas le premier incident du genre entre les deux puissances. Le 8 février dernier, un avion-espion américain P-3 et un avion militaire chinois ont frôlé de justesse la collision dans la région.

Les deux appareils s’étaient croisés à environ 300 mètres l’un de l’autre dans le secteur du récif de Scarborough, entre les Philippines et la Chine continentale. Deux autres incidents de ce genre ont été enregistrés en 2016.

La Chine se méfie de toute activité militaire américaine au-dessus de la mer de Chine méridionale, qu’elle revendique dans sa quasi-intégralité.

 

Tags: , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*