Le gouvernement américain envisage d’instaurer des contrôles «plus complets» sur les voyageurs et des «vérifications accrues» sur les appareils électroniques en leur possession.

Ainsi, seuls les transporteurs aériens n’appliquant pas ces nouvelles dispositions seront concernées par l’interdiction des ordinateurs portables en cabine.

Pour des raisons de sécurité, l’administration américaine avait interdit, en mars dernier, aux voyageurs provenant de dix aéroports de se munir, en cabine, d’ordinateurs portables, tablettes et autres appareils électroniques.

Par la suite, le gouvernement américain a évoqué, à plusieurs reprises, l’extension de cette interdiction à tous les vols, ce que craignent les compagnies aériennes et la majorité des passagers.

Finalement, Washington a décidé mercredi dernier de renforcer la sécurité sur les vols à destination des Etats-Unis. Aussi est-il prévu des contrôles «plus complets» sur les passagers de ces vols et des «vérifications accrues» sur leur matériel électronique, a annoncé le secrétaire américain à la Sécurité intérieure, John Kelly, lors d’une conférence de presse dans la capitale américaine.

Les compagnies aériennes qui n’instaureront pas ces nouvelles mesures devraient être soumises à « l’interdiction de tout appareil électronique à bord, ou même la suspension de leurs vols vers les Etats-Unis », a prévenu cette autorité américaine.

Il faut noter que ces nouvelles dispositions concernent 280 aéroports de départ vers le sol américain dans le monde. M. Kelly a indiqué que d’autres mesures auront pour objectif de diminuer le risque d’attentat perpétré par du personnel d’aéroport ou de la compagnie.

 

Tags: , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*