Pour la première fois de son histoire, l’Inde a équipé de panneaux solaires, un train, pour faire marcher ses ventilateurs et son éclairage, afin de réduire les émissions de gaz carbone dans un atmosphère déjà trop pollué.
Le projet a été développé par la compagnie Indian Railways et le premier de ces trains a été inauguré par le Premier ministre Narendra Modi vendredi dernier.
Dans ce train, l’énergie captée par les panneaux solaires fixés sur le toit des voitures va remplacer le diesel qui permettait jusqu’alors de faire fonctionner les ventilateurs, les lumières et les écrans d’informations installés dans les wagons. Le train est déjà en service à New Delhi, capitale et nœud ferroviaire du pays.
Le porte-parole des chemins de fer indiens Kumar Saxena a annoncé la mise en service dans les six prochains mois, d’au moins quatre autres trains équipés de panneaux solaires.
En Inde, le train reste le principal moyen de transport permettant de couvrir de grandes distances, avec quelque 23 millions de passagers qui utilisent le rail chaque jour.
Mais ce moyen de transport présente actuellement de nombreux inconvénients, notamment sur le plan de l’environnement. L’usage de panneaux solaires devrait faire économiser environ 21 000 litres de diesel par an à chaque train qui en est équipé. Cela devrait réduire les émissions dans l’atmosphère de ce pays qui est le troisième pollueur de la planète avec 4% des émissions.
Cet effort rassure sur l’engagement de l’Inde à développer les énergies renouvelables. New Delhi a promis à la Conférence sur le climat de Paris en 2015 de réduire l’intensité carbone de Son produit Intérieur Brut de 35% d’ici 2030 par rapport à 2005.

 

Tags: , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*