Empêtré dans une vaste affaire de corruption, le chef d’Etat brésilien Michel Temer constate la baisse drastique de sa popularité, avec rien que 3 % d’opinions favorables, d’après les résultats d’une enquête parus jeudi.

Selon l’institut Ibope, 3 % seulement des sondés jugent que le gouvernement brésilien est « bon » ou « très bon ». Pour rappel, 5 % des personnes interrogées dans le cadre d’une enquête similaire en juillet étaient de cet avis.

En l’espace de ces deux mois, la proportion des personnes interrogées qui estiment la gestion de Michel Temer « mauvaise » ou « très mauvaise » est passée de 70 % à 77 %. Enfin, 16 % des sondés la considèrent « passable ». Il est à noter que 92 % des personnes interrogées ont répondu par la négative à la question : « avez-vous confiance en Michel Temer ? ». L’enquête a été menée du 15 au 20 septembre auprès de 2 000 habitants de 126 villes brésiliennes.

D’après un autre sondage (CNT/MDA) datant du 19 septembre dernier, le dirigeant brésilien réunit 3,4 % d’opinions favorables. Tous ces chiffres font de Michel Temer le président brésilien le plus impopulaire depuis la dictature militaire (1964 – 85).

Le chef d’Etat brésilien est soupçonné d’être « le leader d’une organisation criminelle » qui aurait bénéficié de pots-de-vin en contrepartie de services rendus à des entreprises. Raison pour laquelle il fait l’objet d’une demande de mise en examen en cours d’analyse à la chambre basse du Parlement brésilien.

 

Tags: , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*