La France a commémoré hier lundi la deuxième année des attentats qui ont coûté la vie à 130 personnes à Paris et à Saint-Denis.

Des cérémonies commémoratives ont été organisées sur chaque lieu des attaques, du Stade de France au Bataclan, en passant par les terrasses du 11ème arrondissement.

Le président Emmanuel Macron s’est rendu en compagnie de son épouse Brigitte Macron et de son prédécesseur François Hollande, qui était en exercice au moment des attentats, sur les six lieux des attaques terroristes, à savoir le Stade de France, le Carillon et le Petit Cambodge, La Bonne Bière et Casa Nostra, le Comptoir Voltaire, la Belle Equipe et enfin la salle de concert du Bataclan.

A chaque étape, ils ont écouté les noms des personnes tuées diffusés par haut-parleur, déposé une gerbe de fleurs, observé une minute de silence et échangé avec les familles de victimes.

L’étape du Bataclan a été incontestablement la plus émouvante, avec la présence notamment d’environ 200 personnes venues assister à distance à la cérémonie. Il n’y a eu aucune autre prise de parole. L’ultime hommage a été le lâcher de 130 ballons pour ne pas oublier ces 130 morts.

La vague d’attentats du 13 novembre 2015 a été la pire de l’histoire de France. Les neuf assaillants firent 90 morts au Bataclan, 39 aux terrasses de plusieurs bars et restaurants et un près du Stade de France. Ces attentats avaient été revendiqués par l’organisation djihadiste Etat islamique.

 

Tags: , , , , , ,

 

Pas de commentaires

Soyez le premier à laisser un commentaire.

Poster un commentaire



Les champs avec (*) sont obligatoires
 

*