Le gouvernement marocain a annoncé samedi dernier, avoir entamé la troisième et dernière vague de rapatriement de ses ressortissants bloqués en Libye, une opération qui concerne 338 migrants marocains.

Le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration a précisé que ces personnes seront rapatriées par deux avions du transporteur aérien libyen Afriqiyah, précisant que ce rapatriement a commencé vendredi dernier, sans pour autant dire quand les 338 migrants seraient de retour au royaume.

Dès leur arrivée, ils seront acheminés en bus dans leurs localités d’origine, en assurant leur alimentation et en mettant à leur disposition du personnel médical, d’après le même ministère.

Ces Marocains voulaient gagner le continent européen en passant par la Libye mais ont fini par tomber dans le piège des réseaux de traite d’êtres humains ou être enfermés dans des centres de détention de migrants.

Il est à noter que le Maroc a d’ores et déjà rapatrié 435 de ses ressortissants au cours de deux précédentes opérations, menées en août et décembre. Ces personnes étaient détenues à Zouara, une ville du nord-ouest de la Libye.

La diffusion d’une vidéo sur un marché aux esclaves en Libye a poussé les autorités marocaines à précipiter l’évacuation de leurs compatriotes détenus dans ce pays maghrébin.

Depuis le déclin du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, la Libye est devenu le lieu de passage de milliers de clandestins cherchant à immigrer en Europe.

 

Tags: , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.