Le milliardaire russe Ziyavudin Magomedov considéré comme un proche du Premier ministre, Dmitri Medvedev, a été arrêté samedi dernier à Moscou, une nouvelle qui fait débat dans les milieux politico-financiers de la Russie.

Ziyavudin Magomedov, dont la fortune est estimée par Forbes à 1,2 milliard de dollars, a été placé en détention provisoire pour fraude, détournement à grande échelle et organisation d’un groupe criminel.

Selon les médias russes, le milliardaire Magomedov est notamment soupçonné avec son frère Magomed, un ex-sénateur, d’avoir détourné 35 millions d’euros de fonds publics dans divers projets de construction, dont celle du nouveau stade de Kaliningrad, dans le nord-ouest du pays, prévu pour le Mondial 2018 de football.

Les deux frères ainsi qu’un troisième homme dirigeant d’une des entreprises du conglomérat Summa ont été placés en détention provisoire dans la célèbre prison moscovite de Lefortovo.

L’arrestation de Ziyavudin Magomedov qui clame son innocence, est la plus retentissante dans les milieux économiques du pays depuis celle en 2003 de Mikhaïl Khodorkovski.

Mais la portée de cette affaire déborde le milieu financier pour s’étendre à la sphère politique. Plusieurs observateurs perçoivent dans l’arrestation de Ziyavudin Magomedov le signe d’une lutte des clans, à l’heure où Vladimir Poutine, fraichement réélu, réfléchit à la formation d’un nouveau gouvernement.

Les frères Magomedov sont considérés comme les principaux sponsors du clan Medvedev, considéré comme étant le camp libéral du Kremlin.

Cofondateur du conglomérat Summa et âgé de 49 ans, Ziyavudin Magomedov a connu une ascension fulgurante lorsque Dmitri Medvedev était au Kremlin entre 2008 et 2012. De son côté, le Kremlin a refusé hier lundi de lier à des luttes politiques l’arrestation du milliardaire russe.

 

Tags: , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.