Le gouvernement américain a demandé mercredi au Conseil de sécurité des Nations Unies d’adopter des sanctions à l’encontre de l’Iran suite à son «comportement malveillant» au Moyen-Orient, au cours d’une  rencontre portant sur l’application de l’accord nucléaire signé en 2015 avec Téhéran.

«Face à un pays qui viole continuellement les résolutions de ce Conseil, nous devons impérativement décider des conséquences significatives», a estimé l’ambassadeur adjoint américain auprès des Nations Unies, Jonathan Cohen.

«C’est pourquoi nous exhortons les membres de ce Conseil à se joindre à nous pour imposer des sanctions ciblant le comportement malveillant de l’Iran» au Moyen-Orient, a-t-il insisté.

C’était la première réunion de l’instance décisionnelle de l’ONU depuis l’annonce de la décision du retrait des Etats-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien, par le président américain Donald Trump le 8 mai dernier.

A propos, selon les conclusions tirées le 24 mai dernier par l’Agence Internationale pour l’Energie Atomique (AIEA), les autorités iraniennes honoraient jusqu’à cette date, l’ensemble de leurs engagements.

Cohen a, à nouveau, accusé Téhéran de fournir des missiles aux rebelles yéménites houthis, ce qui constitue une violation d’un embargo international sur les armes imposé à ce pays.

Selon un récent rapport onusien, certains constituants des missiles tirés contre l’Arabie saoudite ont été fabriqués en Iran. Mais les Nations Unies ont dit ne pas être capables d’affirmer qu’ils avaient été fournis avant ou après l’imposition au Yémen de ce blocus sur les armes en juillet 2016.

 

Tags: , , , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.