Le chef d’Etat américain Donald Trump a adressé ses félicitations au nouveau président du conseil des ministres italiens, Giuseppe Conte, pour la politique migratoire qu’il mène, avant de réaffirmer son intention de réformer l’immigration dans son pays.

Ayant reçu lundi le Premier ministre italien à la Maison-Blanche, le milliardaire s’est montré dithyrambique envers son invité : « il a adopté une position très ferme sur la frontière, une position que peu de pays ont adoptée. Et franchement, de mon point de vue, il fait ce qu’il faut », a déclaré le dirigeant américain à propos de M. Conte. « Je suis très fermement d’accord avec ce que vous êtes en train de faire en matière migratoire, d’immigration illégale et d’immigration légale », a-t-il dit à son invité.

Pour sa part, Giuseppe Conte a déclaré avoir décrit à Donald Trump « l’approche novatrice de l’Italie », affirmant que, suite au bras de fer engagé par son pays, le reste des Etats-membres de l’Union Européenne (UE) avaient dorénavant la « responsabilité de ne pas laisser toute la charge de la gestion de l’immigration sur les épaules des pays » confrontés en premier aux arrivées de migrants par la Méditerranée.

Le chef d’Etat américain a profité de l’occasion pour réaffirmer son intention d’aller au bout d’une réforme migratoire totale.

 

Tags: , , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.