Le géant sud-coréen Samsung Group a annoncé mercredi dernier 161 milliards de dollars d’investissements sur trois ans, dans le but de doper sa croissance future.

Sur cette somme, 22 milliards seront consacrés à la recherche sur les technologies de pointe comme l’intelligence artificielle ou la voiture autonome.

Dans le total, au moins 70% de l’enveloppe globale seront investis en Corée du Sud. Face à un marché des smartphones qui connaît un coup d’arrêt et en dépit d’une demande en semi-conducteurs encore solide, le groupe sud-coréen a décidé ces investissements pour transformer le secteur de l’intelligence artificielle et développer les technologies de la communication de la 5G pour créer de nouvelles opportunités dans les domaines de la voiture autonome, de l’internet et de la robotique.

Samsung compte également accroître ses investissements dans ses manufactures pour augmenter sa production de semi-conducteurs et d’écrans. Le groupe s’attend à ce que ces investissements s’accompagnent de la création de 40 000 nouveaux emplois.

Les annonces de Samsung interviennent à point pour la Corée du Sud dont le Produit Intérieur Brut est porté jusqu’à hauteur de 20% par le groupe industriel, et qui fait face à un chômage élevé, en particulier chez les jeunes.

Son fleuron, sa filiale Samsug Elctronics, premier fabricant mondial de puces, a subi plusieurs revers ces dernières années, notamment l’érosion de ses ventes de smartphones ou l’incarcération pendant près d’un an de son vice-président Lee Jae-yong dans un retentissant scandale de corruption.

 

Tags: , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.