L’Aquarius, navire humanitaire affrété par l’ONG SOS Méditerranée et utilisé en collaboration avec Médecins Sans Frontières (MSF), se dirigeait dimanche vers les côtes européennes mais n’a pas encore trouvé un port où accoster alors qu’il transporte à son bord 141 migrants clandestins qu’il avait secouru vendredi dernier au large de la Libye, précise un communiqué des organisations humanitaires.

Selon ces ONG, le Centre conjoint de coordination des secours (JRCC) libyen a dit être l’autorité chargée de coordonner les opérations de sauvetage, avant d’informer l’Aquarius qu’il ne lui indiquerait pas de port sûr de débarquement où il devrait acheminer les 141 migrants.

« Nous suivons les dernières instructions du JRCC et allons contacter d’autres RCC (Centres de coordination de sauvetage) afin qu’un lieu sûr nous soit désigné pour débarquer les 141 rescapés », a indiqué le coordinateur des secours pour SOS Méditerranée, Nick Romaniuk, précisant que «l’essentiel est que les rescapés soient débarqués sans délai dans un lieu sûr, où leurs besoins fondamentaux sont respectés et où ils seront à l’abri d’abus».

Vendredi dernier, l’Aquarius a porté secours à 141 migrants au large de la Libye, dans sa première opération de sauvetage, depuis que l’Italie et Malte lui avaient refusé l’accès à leurs ports en juin dernier alors qu’il avait environ 600 clandestins à son bord. L’Aquarius avait finalement débarqué les rescapés en Espagne, après neuf jours de dérive en Méditerranée.

 

Tags: , , , , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.