Le président des Etats-Unis, Donald Trump a annulé vendredi dernier, une aide de 200 millions de dollars qui était destinée aux Palestiniens en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

Le milliardaire a mis à exécution la menace qu’il avait proférée en début d’année au forum de Davos. A cette occasion, il avait reproché aux autorités palestiniennes de refuser toute négociation avec le gouvernement israélien.

«Nous avons entrepris un examen de l’aide américaine versée à l’Autorité palestinienne ainsi qu’en Cisjordanie et à Gaza pour nous assurer que ces fonds sont dépensés conformément aux intérêts nationaux des Etats-Unis et des contribuables américains», a indiqué un responsable du département d’Etat sous couvert de l’anonymat.

«Suite à cet examen, et sur instruction du président (Trump), nous allons réorienter plus de 200 millions de dollars du Fonds de soutien économique pour l’année 2017 initialement affectés à des programmes en Cisjordanie et à Gaza», a-t-il ajouté.

Par ailleurs, un autre responsable du ministère américain des Affaires étrangères a affirmé sous couvert de l’anonyme, que ce département va «travailler avec le Congrès pour réaffecter ces fonds à d’autres priorités politiques».

Depuis que Donald Trump a reconnu Jérusalem comme capitale d’Israël, les autorités palestiniennes ont décidé de boycotter tout effort de paix avec l’Etat hébreu, ce qui mécontente profondément l’équipe dirigeante de Trump à Washington.

 

Tags: , , , , ,

Les commentaires sont fermés

Désolé, vous ne pouvez pas laisser un commentaire pour cet article.